Archives mensuelles : janvier 2011

Luc Chatel et … le monde de l’éducation

Après avoir incité les recteurs à faire le ménage dans leurs effectifs en échange d’une prime, après avoir surchargé les classes de nos chères têtes blondes en supprimant des classes et des postes d’enseignants à tout va, voici la nouvelle idée du gouvernement : rendre nos gamins bilingues dès trois ans !!

Espérons qu’en 2012, on puisse les éduquer un peu au bulletin de vote, ces messieurs de l’UMP. Je ne sais plus quoi dire tellement la bêtise est profonde.

Articles divers sur le sujet :

Episode 66 : La technique de break

Tordons le cou aux rumeurs : le « Break » n’est pas une technique de danse moderne ! C’est une procédure d’approche pour un avion chasseur, destinée à lui faire poser ses roues sur la piste au plus vite. Dans une approche de vol standard, l’avion va se positionner sur une pente « douce » afin de poser ses roues.Le soucis, c’est qu’il est vulnérable durant toute la phase de descente. Continuer la lecture de Episode 66 : La technique de break

Episode 63 : Ce que cache le mi-ssile

Le personnage de Sandjo va pouvoir enfin souffler, il ne sera plus le bouc émissaire de la trame (si si, yen a une, il parait). C’était l’occasion de revenir sur un missile nommé l’AIM-9 SideWinder qui équipe nos petits F-15 virtuels.

Une fois lâché, ce petit pétard se guide tout seul vers sa cible grâce à une détection infrarouge sensible aux sources de chaleur, comme peuvent l’être les tuyères d’un autre avion. Il est parfaitement adapté pour les combats rapprochés (à portée visuelle) et son avantage c’est qu’il est indétectable. En effet, celui qui se le prend ne voit rien venir, le missile n’émettant aucune onde radar ou lumineuse.

Son homologue Russe, le R-73 est dans la même veine mais est beaucoup plus efficace et vicieux : sa portée est double à celui de l’AIM-9, sa charge explosive est doublée. Comme l’AIM-9 se sont des charges à fragmentation. En gros, même si le missile explose à coté de sa cible, il y a une forte probabilité que les morceaux issus de l’explosion la touchent. Ces deux missiles ont aussi pour concurrent le MICA IR Français, qui lui peut avoir une portée de 80 km : tu le tires de Nancy et il fait sa route jusqu’à Metz sans problème. Tout ces missiles sont de types « fire and forget ». En gros, une fois tiré, l’aéronef qui s’est chargé de le tirer peut très bien se barrer en laissant le missile faire son boulot. C’était l’occasion de revenir sur ce qui fait la force de ce type de missile. Continuer la lecture de Episode 63 : Ce que cache le mi-ssile