Archive

Archives pour la catégorie ‘Mécanique’

Réglage du jeu aux soupapes sur GPZ 500 S

20/11/2011 2 commentaires

Après plusieurs déboires, j’ai enfin pu finir l’entretien de ma Kawasaki GPZ 500 S. Le but était de régler le jeu aux soupapes, entretien qui se fait tous les 12 000 kms et qui, par chance est assez facile sur ce modèle.

… facile .. oui … lorsqu’on a les outils à disposition et qu’on ne travaille pas comme un manchot.

J’ai éprouvé plusieurs difficultés liées aussi bien à la machine qu’au bonhomme qui a foutu ses doigts dedans (rien d’insurmontable) :

  1. vis usées qui sont impossibles à démonter sans les péter encore plus
  2. joints des tuyaux d’entrée et de sortie du liquide de refroidissement fondus
  3. clef à bougie inadaptée et qu’il a fallu « compenser »
  4. Casse des collecteurs d’échappement en sortant la moto du garage (merci les trottoirs trop hauts)

Bref, l’opération en elle-même ne réclame pas plus de 2h pour quelqu’un d’expérimenté … dans mon cas, ça aura pris 5 jours à cause de tous les petits imprévus. (en comptant aussi les aller-retour chez le paternel pour lui piquer des outils en plus)

Bien sûr, j’en ai profité aussi pour changer:

  • le filtre à air,
  • les bougies
  • le filtre à huile (+ l’huile, ça va s’en dire).

Au final, malgré les embrouilles, la moto tourne maintenant comme une horloge et l’opération était loin d’être inutile.

Références utiles :

Share
Categories: Mécanique Tags:

GPZ 500 S : Remontage de la rampe et synchronisation

J’ai enfin remonté ma moto complètement après avoir nettoyé les carburateurs grâce à :
- la Revue Moto Technique (RMT n°76)
- les conseils fournis par les gens du forum gpzdreamteam sur mon post du forum
- le tutoriel du démontage et réglages des carburateurs de BioHazard

J’en ai donc profité pour filmer le remontage et le réglage rapide via la synchro (sans trop jouer avec la vis de richesse pour la démonstration).

Titre : GPZ 500 S – Remontage et réglage rapide des carburateurs
Vidéo sur Viméo :

Lire la suite…

Share

GPZ 500 S : Création du comparateur de dépression

Avant de remonter les carburateurs, il fallait que je me fasse un comparo-dépressiomètre. Pour cela, rien de plus simple : quelques tubes, du liquide visqueux (SAE 15W50) et un peu de bricolage. L’idée a été trouvée sur le lien suivant : http://dnepr.ural.free.fr/depressiometre.htm que je vous invite à visiter, c’est un site riche en technique pour régler votre moto (surtout les vieilles russes).

Le but est simple, chaque durit sera branchée à un carburateur. Quand le moteur sera en route, le liquide va se mettre à osciller. Le but du jeu sera de régler la vis de synchronisation des carburateurs de façon à ce que les deux niveaux de liquide soit quasiment identique. On passera de la théorie à la pratique au prochain billet.

Voici la bête de face. On voit bien le niveau de liquide, le tuyau cristal utilisé et les embranchements pour les durites. J’ai créé à l’occasion deux tuyaux identifiables par un marquage, afin de pouvoir les câbler sur les carburateurs avec un peu de marge.

Comparateur de dépression vu de face

Voici la bête vu de l’arrière. On voit  un petit réservoir (on dirait une perfusion) dans lequel je mettrai l’essence car je ne peux pas la tirer depuis le réservoir vu que la prise de dépression sera prise pour le comparomètre. Et juste en dessous, ça me permet de ranger le câble de vidange des cuves.

Comparateur de dépression vu de l'arrière

Demain, on attaque le remontage des carburateurs et, avec un peu de chance, les réglages de ces bestiaux grâce au comparo-dépressiomètre fraichement monté.

Prix du bouzin ? 20 € chez Leroy-Merlin … à comparer avec les 80 € d’un dépressiomètre à aiguille, le fun en moins.

Share

GPZ 500 S : Démontage des carburateurs

11/08/2010 5 commentaires

Depuis peu, j’ai investi dans une petite machine pour faire mes futurs 60 kms par jour entre le boulot et la maison. Après avoir longtemps hésité à acheter une moto neuve type Versys ou ER-6N, je me suis plutôt orienté vers le marché des vieilles occasions, et je me suis mis en quête de trouver la moto que j’avais adoré à l’époque : la Kawasaki GPZ 500 S. C’est une sorte de mobylette survitaminée, qui offre une machine agréable entre 2000 et 6000 tr/min. Puis passé ce cap, un creu se fait sentir pour au final explosé littéralement jusqu’à 11 000 tr/min. C’est très surprenant au début, mais du coup, on comprend mieux pourquoi son nom américain est Ninja 500 EX. Donc voici la petite salope de 1996 avec 44800 km en état plus que correcte. Je l’ai trouvé en une semaine grâce au site  http://www.gpzdreamteam.com, un forum de passionné de GPZ. Vous pouvez y aller, ils répondent à toutes les questions, et c’est une véritable mine d’informations pour tout ce qui est technique. De plus, ils ont une rubrique petites annonces avec de sacrés bonnes affaires (j’en ai d’ailleurs loupé une … dégouté).

La GPZ 500 S vu de gauche

Lire la suite…

Share
Categories: Au jour le jour, Mécanique Tags: , ,

Remontage du vélo électrique ISD 601

Nous y voilà : deuxième partie de la réparation du vélo. Tout d’abord, après avoir tout démonté, on va retirer le cable de la poignée Grip Shift du dérailleur arrière. Pour cela, rien de plus simple, on trouve le plomb, on le dégage avec un tournevis fin et on tire. Le nouveau cable se glisse dans l’orifice, et contrairement à ce que je pensais, c’était un jeu d’enfant.

Grip Shift

Lire la suite…

Share
Categories: Mécanique Tags:

Remise en état du vélo électrique

15/06/2010 un commentaire

Le vélo électrique a déjà deux ans et malheureusement, a beaucoup subi les intérempéries. Ceci est lié au fait qu’il était la plupart du temps attaché sur un parking ouvert dans Metz. Résultat, en place d’avoir un vélo brillant et fonctionnel, on se retrouve deux ans plus tard, avec un amas de métal et de caoutchouc qui frottent plus qu’autre chose et dont chaque élément explose semaine après semaine (frein, pneu, câbles, etc …). Après une ultime crevaison, il était temps de le remettre en l’état. L’opération va donc consister à tout démonter, à tout vérifier, changer ce qui est pété et tout remonter (le plus dur).

Le vélo au bloc opératoire

Le vélo au bloc opératoire

Lire la suite…

Share
Categories: Au jour le jour, Mécanique Tags: